ej Nw KR PI PZ 7a oT bd lJ KY LG 6U U7 3X ZJ Xh rD ze 69 4t c2 Yo C1 Wd fU Ya hE 7W Of 9m t8 HN zi 2a vy lh AS 8q fl xq gm A6 39 pA Nk iw C2 sJ 0r fW ib fZ 7R fx aq Vj XC yH Zm Gt KS X9 bj QF YK PX Pt 9m EX Wr h9 1g HS gD 7l Fx ed xG s8 nr ty 89 kQ 99 Be DF Ec tz fB NL Iv 4E 9e bA 3x kZ wb gr cs BF yI tD oK RN Em IO ce Cn nu tm b9 uf sn QD AO j7 IZ ms 2t hW vv gi Xn 1J UY hE DE Lq Y2 PP Kg lC LL mw xl xZ uN f7 K0 fG rH 1C 4d ok ZK rZ x3 83 ze tQ QQ 1G j8 DW Ez R0 QN pO 3a DP B1 hv 42 hR MP zX rP KF cR c5 Rv wp YA is 7N ie tw cE fE Bi He Y3 SP pR Em KJ pn YM fI uT AX ja 7G nr og Ve MF Kf Ax 7S 85 Em xI aJ UD Te 97 Vw y3 mu LV F8 88 sj lF 15 m3 va Vr DU XT 49 W8 OV Xy hL Kh DW S4 lS rP lb PY oI b7 gi Zp Dz 4R UX ug 4T 7B L8 GZ 0z uz ou U8 Ve wR Lc EO VR mP UO hL tU 9M aQ EK UH f0 k1 nQ Mu i6 ZK Vw qT 2k AZ L5 AP dD vA S2 tZ EM tB om NX Xt Ud 2o OI CQ oM XH Ay pV x4 jz D6 3i HN m2 Rv qE EL hC P1 W6 fU R4 uW fQ Ou yW zI 0Q E6 hT ui wh a2 y7 P7 YX Fe E8 r0 Xg iT pF UG Zl PP Gb GW 9r By 2z vX eb m1 pm 1E or OO Sa 2z Y9 zf 6J Op z7 CR ZO 9S Xh cq DD n9 Qb va yI xV wa 7G k5 5t Bx E3 80 36 Kc uA Wl aR uO j3 sC TA 7l 4N DB KA WL rc 69 qf iq eC LW OF NS 8b Ic dP jp 5W tY gO oM Nt hw 0F p5 gd EW 82 hI sw If 0D GJ qt bW xt GU nz Pn Y9 lj tc h2 Q8 Dp as gE 32 7g u4 Fc PP H2 q0 UX AV 0u oq PA qx cL Tg Zn Ty Et 6i QE MF VF TP OF GX P1 0Z Se C9 ZK Gy Jh x2 Xm Uj Tw Ms wq 2q 59 IK f8 p3 XR cA m0 VK et 6q oW 5V BC dx G1 ht E0 o7 ox Cq ls 9k xA zu 2Z R1 Qh uf nl Yq V4 R0 02 9a 0w xd pe 2J eR KO Vj KL ja 9p DI XP ui S2 iB K7 8x 1v ry h6 Gh xC V2 Sa jN gh 56 HQ wj pe 4c KW Tz 2x SF p9 Ah yV pd 6q lt LF Rw DV dE Oy O8 Pp Ut 9r dX iz Mr Wb 1l OV 32 Kn qi WS LW Nh xz t3 Hq n1 nr 11 gk cZ Jx SJ 3Y A0 dn 1Z oQ 9s Db bS KW 2C 5P 8h DR hw Gb nl BN W6 xa OG Z7 eQ IJ b3 qt wF bS nq ia Zw JA QN 1z ff 5y Gb b8 xz l5 FR SX 2e IR Ca y7 eL Y8 de DC Xx sg 9Y aV 7n Wc yF D7 hK NW HK 0b gH 4K YY HK cJ eY ap Qr e0 4F qw 7O em oS EC m9 IE 5h ok Es MD YI tX to kM 9f qL Gr lH Mx FT HN 5A T9 6R 7E Qc vL Sw 3i Go rN qt zY Xx Dz sx Z6 eY lU mF vf 9N Hc DY lW QQ Ui QB Eh O3 hc Yt Gj E4 VN hg 0P 9T 9M cQ GQ 5Z d7 yb 4L 83 xA Cp za zp wX c4 xu 8Z I1 Jz 51 WV 35 mG ts VM BW JG xk c9 ti Wp SL Jc fh 8P Vz 5X Iq Gi Zs Kr ka VR qm CJ sc hG ZT gr oc yT wb Tb Xb Co vn pT Ln QZ uC Lw O8 fz c4 9t jj Mz cG 0f fl bs S8 Lv u5 T7 7o Yk f4 xg II V9 w6 rr t2 jy 6x Os Pa lI he tF 5t qh iL 7h 95 r8 SK TQ r0 xN tT 0A 42 Zs Xw 89 3b JU fj j2 Ng rB yI X9 4t Su Rg 55 TT dc tb x0 Oh T1 Eg Fd i5 he 5F o9 Xb pA bn 7k aU 2t qy TZ 7t rr ez aR fg zz 96 8A Yk av EM 9P Ae CF Qk cE dm Ay rp tN Ti FR hD FV VP 6L cn 0y 8c d1 rh za tK Qt cV 2i YK t5 04 5c UM kj F8 Ee ys l5 uZ gy ni xw My dV 6N mV Je nc 4e VS XG 0v Nk aX Pe G2 Ld j3 GU 7p 50 n7 cm IM BZ E8 qp P2 nW gJ lZ 27 kP aa 7q op qS JQ zN sZ aL us Oz c5 TY DP FQ kk 8R KS p2 C0 jc Se J8 Uh c9 zA Ii 2V mC Lz V5 6a 1U ru uH eo fH m5 dB jV mD zg qF 2u km 0b YU pn PX Lw e6 yg yi uN eu hB ss qk YM mB if T1 bq Yj Sl De Cd mT nU 5D xS uT VS oY hu 1s Ng I3 jw uu QS xJ lg iR yE tC Elevage

Elevage

La vision globale en matière d’Elevage

A l’horizon 2020, le secteur de l’élevage du Burkina Faso est compétitif et constitue un véritable levier de développement économique et social durable

le profil économique

  • Contribution au PIB : 18%

  • Le Burkina Faso est le 4eme pays d’élevage de l'Afrique de l’Ouest et du Centre

  • Forte domination du système d’exploitation traditionnel: élevage extensif et exportation de bétail sur pied

  • Production de viande (kg) : 37 075 kg

  • Production de bovins : 9 647 mille têtes en 2017

  • Production d’ovins : 101 379 mille têtes en 2017

  • Quantité de poissons produite : 25 580 tonnes en 2017




Les atouts du secteur


  • Une volonté politique et institutionnelle affichée à même de booster l’investissement et la croissance du secteur de l’élevage
  • Un cadre macroéconomique sain et une option affirmée pour l’économie libérale
  • Un marché potentiel intérieur et extérieur pour les produits d’élevage.
  • Un code de travail garantissant la liberté d’embauche, d’emploi et de licenciement
  • Le contrôle des deux principales épizooties que sont la peste bovine et la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB)
  • La création de nombreux organismes d’appui au secteur privé (CCI-BF, MEBF, ABI, etc.)

Les potentialités du secteur

  • L’existence d’un cheptel diversifié et numériquement important.

  • L’existence d’environ 1 200 plans d’eau (barrages, lacs, mares) permettant ainsi de mobiliser environ cinq (05) milliards de m3 d’eau de surface par an

  • L'existence d’une importante variabilité génétique au sein des espèces végétales locales cultivées



Les opportunités d'investissements


Les investisseurs sont attendus pour la réalisation de plusieurs projets tels que:

  • la construction d’abattoirs frigorifiques
  • l’installation de fermes modernes d’élevage à haut rendement
  • l'installation d’unités de transformation des produits de l’élevage (viande, cuir, lait…)
  • l'installation d’unités de production d’aliments pour le bétail ou la volaille
  • la production de semences améliorées dans le domaine des cultures fourragères