Je suis le Directeur Général de la boucherie moderne du Burkina. Avec plus de huit ans d’expérience dans le domaine de l’agro-alimentaire (boucherie, charcuterie, commerce et management des entreprises et des organisations), j’ai rencontré pas mal de difficultés. Cependant, depuis près d’une année l’API-BF est devenue un interlocuteur plus qu’important pour la croissance de mon entreprise qui, il en va de soi, ne peut s’étendre que grâce à de nouveaux investissements. L’Agence a toujours fait montre d’une disponibilité sans faille, et d’une volonté certaine de m’accompagner.

Choisir d’investir dans mon pays a été un choix judicieux. En effet, mon sens patriotique, l’envie de participer à la croissance économique et la valorisation de nos talents, ont été autant de facteurs qui ont participé et continue de participer à la réussite de mon projet. Le Burkina Faso est le pays de l’élevage. Créer une activité économique dans le secteur de la viande avec des bêtes nées, élevées et abattues dans mon pays est aujourd’hui un gage de qualité auquel les consommateurs accordent une importance. Je travaille d’ailleurs avec le concours de l’API-BF sur la mise en place d’une unité industrielle de transformation et d’exportation de la viande afin que mon entreprise devienne une référence sous régionale.