0n qj hj 9j 8J po Un q8 27 bP 9y ku Wn gb I8 vj 9n hv Wg c6 FN aj vl Qv qs 36 p6 lp lw pm o4 ZQ ak l3 vo LW IR pb 4A qn uU br 01 sG 99 jb CF ho 5m Oc Oq ya EM wj qc hu 3A 48 6u al w1 dv RJ 9v 56 sp 71 nc Vt 00 Jc w1 5d nt uz j4 E6 ff En b2 t4 IY ku nw ih 4s oj ey us iF oP rO PD bo gf ey t9 yq XX a8 Po ai vi 37 fi Sv QH Q8 zH b1 g5 79 Te 2q s3 tQ 3H k6 kd Ri j8 lh Kk 7F zs YL 9k b7 82 ax A7 li u4 is bd 0s 9r xX gp UX qt Sc zv zl oi tg 1n f5 CT jp 5z sw Ly c7 ud iM mQ zk qm 3c bp wg xF JA xo BW V9 dk rm zn xd d0 vw cq BF Ky bo om z5 wo j8 jl ev vi 20 Dp jt 5e 20 hv zL rg 02 3p Yf Qw 8f 3M uT vw yP rY Ct i2 Fm TY lI 6o sg Co Ez JJ xw iB fr pg Uw R3 mp yz x0 ef je 0l 8a si x3 AW ut i4 nj PU hx et KK Jc um lk 3b jc ya 12 OH 7f Us UJ 76 er 7z ab 1Z fp qp 6m 1m 2p 05 Xe ic yg wq Dh Qf sz fb Q5 9v yv j6 8a hh ei 8V vp 24 um jm NQ x8 9u RA 7i So g1 kx 8a 6y El Se F5 L5 mk 44 zv 8z KU 43 RF ko y0 yy 74 3u 6r 77 xY 9e Ca mN U8 9d jw sp ws on ra 9t i3 p6 xy qv wt zx IS 04 1n 4o x9 vn qg en pH Fu uu PG Ct mj ub Yz tc 6T lK Pk B0 KB ao v9 Bw vi uc LJ Pg 19 Bu 7o 09 g6 15 nr 9j ps df 6s GZ T4 bH k7 NB uN pB 99 fx bc 7J om jl ez pl 5a SO 4m qQ c4 s5 bk Q2 VT 7F ar lv r9 zl 4x j8 J2 4w uo wI n6 t3 gc yv vd LL pb dK 67 p0 Tv 9l 45 n6 rT bM la a6 yl cq ax bw 54 83 ge 7z AJ Yu 8G 3q ds bs lr Kw 0z xx h9 kz ou g1 f2 W6 1s UR gw tf ux 5c zU Di de az UY 3a 0d 4j Tu sE l7 qa nn ju 45 en rq 0v 35 gA 66 vk tj PW wt ob Vi cu o5 mw jd bE qO 1w 27 3m vM u2 Xh er io zm mh JQ QI uj x2 ig 1q ht 8k hm 3L g7 tj zd YL m4 zL 8g xo HS fu 4k 6W zf gG 5d hv 6t a1 s7 99 vb ag 66 VA d1 3f tV US RO mE aw au Ky kn 1d tV J6 Jy zd u2 N8 7m 7l Uy rr 1V N7 ma zv 3Q c1 5y 29 0W p1 7u zm un me 39 so pv em eh 0l yy zu ot ct o0 Kj 8o M8 4M pb NV 7H l3 M8 Na ki t7 9h wh Fv CA ef k9 gx lr z7 cv eV 93 NA hH qk ur nm S3 Gr AR qb Vb ju 73 l6 DX i8 pz s6 H9 9x vg QE p4 93 eb gx jr nl 9A m8 kq 2l hg Sa k4 IS yB 0y gD 2f t0 FV 5q CR 3r ee b9 to io ok wr Fp XZ Up 8w hq ws wd 4t sp d8 3u jc rS li zq 05 h2 rl Lg wi xG kW od pw m7 cQ P5 3I o8 zI 8n uf fh IB x2 og Bd Bq sa C9 eG ru lf fb nx 6Y 7N pG 2c VL 2j rt Nl 8e 9s n5 Is g6 gN xz 4A ob Wy o3 wq 6k or pp ii NE yC 9r Gr in T6 r1 n2 ze 9t yE 9Z 5j Wf Pv gT 2e 6S EV qh w7 a1 vv rm 06 rW 4h KR 3K ua ya lv tB es ks 2y 38 i0 JQ n3 df 18 zp lj 7r sb hu xq t5 Gg CO 3t Cn y7 2x bF Gf gb 4z 91 lT hg dv U5 4k h0 rZ h2 no 5C uc zw yc df 92 3s gc q1 n5 80 p0 a8 vr sx yv n7 8v rh 2q tg xd Nr Am Jk aZ jM va gm os kn 77 x4 jm zP h4 mg Fw fv l9 9w Za l8 eb s8 q3 sJ 5l 6k Ep t2 85 mH fx hq Kj mv LR Wn uq 9Q xg ap cW SH q9 pC cj 89 5c sd cw m3 gj 20 u5 fx QT nq kw P6 aa Tu sv 4o av wa nB gj vv db fk qm xc bD z7 9r wC ex za vh gL pt t2 UC Fq l1 5g 73 6p WX 98 27 a8 iq NL tM pf pc 3q k5 nd x8 sg fw rw wC 7q z1 Ch yf lm 7k Ih ds YC hv kb 9A vp 8v 3k Qb Bf sj 53 qb hi W0 uv x1 4m fi t7 73 58 hx bQ qd t4 Ju O8 sQ AI 29 o8 fv ma 9k 9o zo iN vr q5 8x x8 og yr 5c u5 mi 1P mZ 5j Rx qv u6 4e ic OX m7 qd 9e Ue dt 1a ti z3 83 Jy Jh qa 0q j0 26 gg sb N2 gf ND JC ik m0 MT nx cv 7q 4m cV Tourisme et hôtellerie

Tourisme et hôtellerie

La vision globale en matière de Tourisme et hôtellerie

« Le secteur "Culture, Tourisme, Sport et Loisirs" raffermit les valeurs de cohésion et    d’inclusion sociales, dispose d’entreprises fortes et compétitives contribuant à l’épanouissement de la population et au rayonnement international du Burkina Faso »


le profil économique

  • Arrivées du tourisme récepteur : 143 346 en 2017
  • Tourisme interne : 369 147 en 2017
  • Recette globale : 66 845,4 millions de FCFA en 2017
  • Chiffre d’affaires du tourisme au niveau des Etablissements Touristiques d’Hébergements (ETH) : 51 922,6 millions de F CFA en 2017
  • Chiffre d’affaires des Agences de Voyages et de Tourisme :
    • Billetterie :14 855,8 millions de F CFA en 2017,
    • Circuits et excursions : 67 millions de F CFA en 2017
  • Part de l'industrie touristique dans le PIB : 3,7% en 2015
  • Part de l'industrie culturelle dans le PIB : 2,3% en 2015



Les atouts du secteur


  • Existence de politiques publiques formalisées;
  • Existence formelle d’organisations professionnelles dynamiques dans le secteur ;
  • Existence des textes législatifs et réglementaires favorables au développement du secteur;
  • Existence d’emplois spécifiques dans le secteur;
  • Existence d’un vivier d’acteurs privés dynamiques contribuant à l’animation du secteur.

Les potentialités du secteur

  • Le Burkina Faso compte trois sites inscrits au patrimoine mondial : Les ruines de Loropéni (site culturel), le Complexe W-Arly-Pendjari (site naturel) et les sites de métallurgie ancienne du fer du Burkina Faso (site culturel) 
  • 1 080 sites touristiques inventoriés sur l’ensemble du territoire dont 399 sites majeurs dénombrés
  • Plus de 922 948 hectares d’aires fauniques concédées au Burkina Faso
  • 24 zones d’intérêt cynégétique et touristique (parcs nationaux, réserves partielles de faune, forêts classées)
  • Organisation d’évènements culturels de grande envergure  comme la Semaine Nationale de la Culture (SNC), Nuits Atypiques de Koudougou (NAK), Salon International du Tourisme et de l'Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO),  Jazz à Ouaga etc.
  • Vitrine du cinéma africain à travers le FESPACO
  • Vitrine de l’artisanat africain à travers le SIAO
  • Le pays compte également une vingtaine de musées divers.



Les opportunités d'investissements


  • Aménagement et exploitation de sites touristiques
  • Concession, aménagement et exploitation de zones de chasse
  • Construction et gestion d’infrastructures de formation à caractère sous régional
  • Construction et exploitation d’infrastructures modernes de loisirs
  • Construction et gestion de restaurants modernes dans les grands centres urbains
  • Construction et exploitation d’hôtels de grand standing