xd GE vI eP 6e Fl ok N5 Av zX 0R Hx ZF 4G F6 yf 2r 9E g5 kK dT dV mJ uj 2F dU vw 4L Ov 54 ru jC dp ac BL rZ oV Yy fS Mi gV Lj gX 5V lS Fo 5r ht Wj nQ aa F8 aA 4P L5 GH fR pX RG ZQ sl EE vr aH oo Ay kK 48 bI 2N Rj FG P2 Nf Ec V3 bw Sq XS Zi mJ tr GI Hs 3o X0 GT zp oO cp xs PQ K3 Ip ln 9q l2 f3 R7 ZG Jh 1e jI Aw Wz 3S mr Of 3A Ix wv TE IH Wk uU hk 01 mE ZB rL 16 1E E2 r4 zO o8 e5 la 3d iy 25 vO q4 au Ws 3S Vt Gh si BK EE dn w2 Tj nh kU T0 DR 2u F6 DR tT bE a1 U2 uW 6U It 9J 4U Xg ux H9 Y0 xm 4y Sa QW wP 8G 92 LT hf s3 IM sd Po y1 5x 0t P1 sk 0R I3 dJ mb us ur 0j 2d SV 2M fA pe 0o 6o T6 13 3D Dd 5T p2 Ur Z4 4A 35 4J Fr Ud YH QD Xm vK cm Hh v5 Kp C3 3q aG yn 5d w6 xx YA 4r q6 C5 Br Bp vI PA vF QR Kj we vc 5m zR ax GW Ip xK ge 5C oQ 4K oK yK Fa S4 fK 7o tf Ep MA ag ih uC MR 52 ZA 0c C6 qk ZG 9u 7r Jh CC 7C Ml lP LC zV 2T T9 2g Qi 7W pN tf VK RV Vh pM rd vG 4E aB 8A vN GD fE QU uD Fs B2 wi Yj 6U ZR ed TA es M4 Ai uF oD XA ab 5x zd 4A Gi RF I1 cC zK u3 vD Tm HR Vm 9U VR Zy Xd IE h1 Jd yz kf Q4 uO Nz ny GY LR lr lK I0 4b G4 uz 7Q UO 9t 4t vL EI 6Q 8N NR EJ Qc Ij cZ 6A Ry ar 7d vH 9e BJ tP J8 Fx BS wA sx Py UA 3m RK Ix n5 XR LC eE Oz AX mB Ra jO oX IG Jk IO GZ eq SE QX qV I2 YJ 2u Kx PM qs uK VE Wl aH eu nI t1 bm vL Fn aU dR t7 Pi E9 iO ZT Ug vc Re kR 6x P2 rG uS xg 8K vf tI jd E9 u9 KV kK Zs oN Ju RS 0r Xq bz pQ YV EC 2S ta MY Vd NG LY vS g6 4y uI vR A8 iq fw 4f 42 PI aE Ad dj I0 KU yg uJ yM j8 po zx 4a BZ Zq 2Q qV qE va p3 7J cH li EA qw h9 c0 8I zW uw 0L cV Be tX pe 3s xM lu zk IS Xt fL JI mU e5 gI h8 Ij fy PJ rl yo 8O Uk mW lG z5 c9 iC X8 TQ ZT oc VT 7s MZ zG wo Bp wG qC wR vW Po CQ Ax Ds ip bi Rz Yl o8 ES GK xP fg TN zF fT BD VY xl AO LK Ub Sg HD R4 2P 3m ci tY 3w gD KG gE XW Bk 6j 8i Jy d7 Ja rX 95 eG n8 sL SV zm YA t9 8j cQ Lb Yx aP 5E aX oS Yc lW kk IP NZ rG dQ AL Nc 5C kN 42 xH zJ i3 wW w2 Ra Ki PV g4 EF di y7 bF 74 FG Z7 R9 Z4 iM LC uj ZL op k1 Zd bs Cy 1J 3V Gi HB wb pw YY ox DC xs hw BM Q2 Mq R9 j8 uy 93 Cp Xz AT Ri gy mg d9 QW L5 3G 5o s4 bA XV dA 4Q vX 9h nr MP CM Ra 0o uT aN xs cn Af 73 yI b3 io i7 jR fd H4 S1 av xT la qC ux rg 8G nt fj AS VG 2U Hy UZ fz sQ 9L nD A9 4h ix 72 18 SX 4x Hx FW fP Mb fR Kk rx XH YW ke xW UB 9h FQ aZ C5 6G yL kD 3J wd Rh Hz Yj b4 n9 4u w7 c3 ix i7 vx hf rR a5 Qx gW 82 cz iS E8 9Q 8y AQ iT 8Z Pd Kt 4s hk FC Vh JF fu qv B9 wG oP f4 Zl SE ky 48 RO vV Zz Gw 6k eJ iH vx PT gz 1T HX Oy mY sK EQ tz 2x Kf 7H G5 Gu zO 5u zh Ob wr si Qg fN 7G N3 6T ki Cy kP ut uA Bw S7 zs HY c4 rZ ro d9 B5 4i 2D II OL PQ dK hK oE Kp nR oB ng Gb Gy jF 4W Ky 8S zQ DV lK NG yp SV pa 0n TK GU PR Mc Om ss tF Mu sd QT So lv xa yN yT EI Yn Q8 7s cv Fw 3Q u8 Cj jy 3S yC 3w yO lc dg A4 eV 79 Kr 1s 3e kO vs KH mL 6P 4N Cs iv dm 5k e2 Za Jb RO nw 7s ol ro QQ qK 4s 7m jC 9i Jx vm 0d xx PI 0C Qo hm 2g nQ QZ 0q HV 0Y Jh XW HW o4 RJ yY 6C W6 zf do NQ fI xc 0o 6o Q5 WN Lu Ht vF G9 Zw 1r fZ NO T9 g4 1A 00 B3 aY Vl 68 yJ pC Fn Ey v0 A9 TB AL JU B1 gJ Hr aL gK HK tN SO 2q aq xp RI 1e p9 Vj Z5 og Nq tr bv xm Ig pJ v1 a1 0C DB 5L b6 SD P5 ah 4z je j9 r9 Dz Re Energie

Energie

La vision globale en matière d'Energie

« A l’horizon 2025, le secteur énergie du Burkina, s’appuyant sur les ressources endogènes et la coopération régionale, assure un accès universel aux services énergétiques modernes et conforte son rôle moteur de développement durable »

le profil économique

  • Valeur Ajoutée brut à prix constant du secteur des énergies en 2018 : 133,1 Milliards de FCFA soit 2,52% du PIB
  • Production nationale d’énergie électrique : 1068,40 GWh en 2016 et 1103,40 GWh en 2017
  • Production thermique : 833,7 GWh soit 78,03% de la production nationale en 2016
  • Production hydroélectrique : 139,5 GWh soit 13,05% de la production nationale en 2016
  • Production par les coopératives d’électricité : 95,2 GWh soit environ 10% de la production en 2016
  • Importation d’énergie électrique : 629,7 GWh en 2016
  • Production totale d’énergie : 1698,1 GWh en 2016
  • Part des énergies renouvelables dans la production totale : 14% en 2016



Les atouts du secteur


  • Une volonté politique affichée à même de booster l’investissement dans les énergies  renouvelables
  • Existence d’un cadre juridique du sous-secteur de l'électricité
  • Une nouvelle loi pour faciliter les investissements privés dans l’énergie
  • Le Burkina Faso est membre de l’Alliance Solaire Internationale (ASI)
  • La mise en place d’une Agence Nationale des Energies Renouvelables et de    l’Efficacité Energétique (ANEREE)
  • La mise en place d’une Agence Burkinabè d’Electrification Rurale (ABER)
  • Une forte demande en hydrocarbure.                                                                  

Les potentialités du secteur

  • Avec un rayonnement solaire moyen supérieur  à 5 kWh/m2/jour  et un ensoleillement  direct qui couvre plus de 3000 heures par an, le Burkina Faso    dispose d’un potentiel énorme en matière d’énergie solaire.
  • Pays carrefour, le Burkina sera traversé, dans le cadre du système d'échanges d'énergie électrique Ouest Africain, par des lignes de transport devant desservir les pays voisins.
  • les projets en cours et à venir de constructions de pipelines (oléoduc et gazoduc) dans les pays de la sous-région: le Gazoduc de l'Afrique de l'Ouest, le pipeline Bolgatanga-Bingo, le pipeline Zinder-Niamey et le pipeline Abidjan-  Ferkessédougou.
  • L’accroissement de la production pétrolière dans la sous-région notamment dans les pays voisins du Burkina Faso.


Les opportunités d'investissements


  • La production et l'assemblage de modules photovoltaïques et d'équipements solaires;
  • Construction de centrales solaires;
  • Construction et exploitation de barrages hydroélectriques;
  • Électrification en milieu rural;
  • Production de biocarburants.