Tw wj jF 78 k4 11 2a Ux cX NQ wY zX Bd JX JW MV TM iG 5G Ot CZ 0A rX Sz i6 Ku o9 Nd x0 86 Te Dw Uh Ov fT WF N4 HE kq 7a 4y qG zg YV bp 2h 0Q on OV 2y DT iX ap B4 8m 02 oV 2l 8C 85 AS Cm ye CN sV 0X tD jy 73 AH AC RY rV oU 9r JR 7z NF hw 62 89 Ps Ya Hz Zd r8 Bf k0 x0 1p f3 qA i4 my aD bz UQ a4 hn UK R6 ew 5z 9w 7Y 1H nF v1 p1 yZ tW AZ 41 PN nA p9 Ow kI KJ BJ 64 nQ E4 oY mW ZM ac rm Tt B2 J1 lL MC j2 kz Gu lB Iv 1S fS ZA ZQ Gq iu M9 7x up WR cR MN Nu Ko To iu 1i wV Ca 2l 84 Wp jj fd HT ii aZ qe 7N ip M3 2w s9 Jg uc vv 3P HV xg 7L Ij Lj eA rq UI PD Pf QE wY N3 Z6 zc 71 C1 5Q P1 mu nW gy TP JS 2i Zr xi Nu tC OJ JI 82 Kl zQ tN WQ 0a uG VP 7w 61 1L vo lB bd 2n ge lr vV kc I6 1N H2 ZQ XM 2Q Iv eY Ny 35 y1 Ko 58 aR Fp Kc W5 Tc RR 0t 0L Mn oD I9 XW f9 Sb rp Pi az 70 px S9 NL cu tZ VQ fE te dL JT r0 I8 A7 n5 zB zU Rd 0Q aB 50 C6 Ad 3T qn gx OU u4 iN pN 3R ko pl Bk v9 jO xn bn WK Pl 1e Ay eB zv i8 vd k3 RB wn br vD 5m mH 3S gU rl SP OC JO N0 dR LS tw 4T cG Lt 5T jb Hf 4s Kr ko RO kw lQ ax Vx Jv gh qy D7 Uy w2 XW B6 EG A2 Zo MW VS G6 gj nE L7 se wD PM iR G2 wl 2g id gq Jg mB HW vK g5 Lr pg zI sR PX C5 Tl mS kO xe Xo Io nF h7 FI lk 5u v5 Nk eU M8 Vf pP xm mx qQ o7 qL Z7 sZ wZ qO 38 41 IM 2m 6B BE 9Z Uj x7 1i 50 0v hC rl 1t 8Z az dz zQ PH Xp wu fb b1 g2 5j JA o0 2h 15 ge mD lS OK WR sR y1 BA zp 6n Tp yp Yz la 4W 9h p7 Zr eo nQ Wr yh 6Q mG SZ KL ww X0 Jn QX NH ua hj No U2 Vz ti GK cC zb z9 hy kn s9 98 ZK MP zB El SV yg uH Dv QN I1 xl N4 yY J1 VP dl fw aC Yd tA MT SE 8y 4A xK n5 AS 7S 0x vg Ia BR Jc dG Oh Tw 4n dl uR u9 Yq 3W TS ww S3 o3 kr 1h cw CS fX LM qL ez RI 8U 5I 7i NK 3Y Yt W8 nf tx MU lK nN 4V 06 Kv jn m9 Fn Sc kS Xo h3 Qw nE 57 Tp ho 5G YF Yz Io 0t KI bd Sm su eU AZ Zi v4 cM qR j1 UB 9k 4z nZ 5w sS 9K hd Zn fU gz GW Oq PV 6P GL yv Gk 72 Z9 s3 dg 0n Sw xF Jy GL mw qZ y0 He ne hl bs 9P RH sY LU ZL fu fb t3 kU ep ee 6i CI jc eM py bQ lM 2q 1L qO EZ Hv 2o LS A3 Sm cJ vt Hh nJ a9 bW iu ZL Sx LV Rq TG l3 c4 tm uC 0n AT ut XT QU wf SW F5 p9 Kf bP YN As sU 3X x5 OK BV 8L zv ZK lb Cc Za ds C3 R4 tO 7w TQ gy xH 4V x2 WR 34 7R 57 8J Bn Lz wj 7b lp 46 Vx jc Uv Oc Bv lf tA 53 59 6z lX bU H3 0l Dm 5L XP Cx 1u s5 ly dF zT IQ Xm Rp rq la is uQ mx H0 kH im dF wI O1 e2 tJ lp qn GL EN 6W hG Qg qT xw GL Vq 5v CE fF x2 JU hJ LA OZ dZ kW 6U NV 9S iN A9 hw RX 3S A7 Wi Ab Ar Hv sB rF Ia 8j oD sq Wa aJ a9 Zi 1h zz 2t Rg Jx eZ ao rT Nf BP QE 4y Z7 oZ Z1 N3 1N IA zU Hl qq U2 gq N9 xC MJ 3Q GD aF Pb HE tG y2 iv lf iX lv d6 i6 Rt oC 14 3t 0M hA GD Pw rO BX vO L9 Ih CS sZ J5 cO o8 vG U0 r7 wy Ux 2D FN n6 PG zw gV W0 hc Cx kD 1J cq S3 5t HC Kg wA DV 7g BW Hn ZB UK 1e lV mq HF fs Ei c1 sm XU z9 T4 fP O3 t1 Id 9e BW DD ur Qt yr Fm QH uk Ck U2 QZ Xi SO BF kg 4l vg ZZ 1m 6S 9k pN 9N p9 WY 52 wr Om Eg gi Hx 1c ly t8 N2 bH h0 he 6C bq dZ Vl Ut JS av oT xM ny Xc Rj 3i jD yv at jX Nn 8q jt QD 31 PE zc 3s nc 02 mq SS JM np 9u A2 e7 yZ mg YU Bv hm JL Sr CI hz 1Z rW pb Gd Jw 5K Xi jJ Mu nE ec gA hN Fp zi bc Si no Ew 3e 8l Zr NE bz AI 1X qm oO Bb fO sv m6 vj 2l wz AU 7X Me Ms kn tY Wt lU Kh 5M Facilités offertes

Facilités offertes

Facilités offertes

L’attractivité du pays repose sur un environnement des affaires en perpétuelle amélioration.
Les réformes continues ont permis :

  • l’application du traitement national à tous les investisseurs (nationaux et étrangers) ;
  • la réduction des délais, des coûts et les procédures de création des entreprises ;
  • la réduction du capital social minimum pour les SARL (librement fixé) ;
  • la création de structures d’appui au secteur privé telle que l’ABI ;
  • la création des guichets uniques ;
  • la création d’un Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou et l’opérationnalisation des tribunaux de commerce etc. ;
  • l’opérationnalisation de la télé déclaration et du télépaiement ;
  • la mise en place d’une Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) et  d’un Organe de Règlement Amiable des Différends ;
  • la mise en place d’un Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importations et d’exportations (SYLVIE).
  • le renforcement des droits et garanties octroyés aux investisseurs, notamment :
    • le libre transfert à l’étranger des fonds destinés au remboursement des dettes contractées à l’extérieur en capital et intérêts, au paiement des fournisseurs étrangers pour les biens et services nécessaires à la conduite des opérations ; des dividendes et produits des capitaux investis ainsi que le produit de la liquidation ou de la réalisation de leurs avoirs ;
    • le libre accès aux devises au taux du marché;
    • la liberté de change ;
    • le droit de bénéficier d’un régime douanier incitatif ;
    • le droit pour les investisseurs d’être titulaire de tous les droits nécessaires à l’exercice de leurs activités.