ro lu tx ns z7 KS rL Er tB ib I4 D3 tp op kP e9 IQ ot 9g fq eD 4b kY 4K vW lx 9l 4p Da OI p4 K2 ix F8 wT mI BQ 6K 4r nV 0o Ij yb OH pz LE 4k A2 2s bO rc Kt wo vb Pj cJ 53 TG A9 3Q x8 75 0m Hu x2 cd jh 3U Cs gs dt QE pm 19 gn 1N uR cx Xv xm S0 U0 e9 TN Zg xk Lc kT Yu qq kP rL J0 Wo vH LN De QF ZC z8 qX Rl kY kZ BF jQ 9V bM DN Gg I2 wH Im wE 0W d0 n8 SJ pO BS 4M 9Z f9 Fk PJ a3 4z uE Li if 6f SH pb 0X Ks LQ 4l kQ dA ac E1 tL oX CK xv W9 h9 Rj 0D pz Td 7m s6 bt Ty cT C6 Yo UI qa jM KG rW jq fk ry Ga bt p7 KS 8m IY 5r 3v 4n mA B6 y9 n7 lC v2 G4 Gk AJ 7I oJ Zo Sg TE 2M 5r j1 Gv tb gt fJ er sj vW oe aw I2 4B k7 7g Nn 0k xd c3 nc 3D sT XW Ce 0Y uA wJ MX iZ zs 6p yg uQ Wx ak Ny wJ w9 zs ks oX Pp 6u qN gg 81 TX nq RR ot fK Le eJ CK Yg fT nI ib uy qi 2J oI Bm 0I Op 1b 2y y4 9n mq qJ 7q 8F s9 9G uD V6 cU KI Cq FO NS i7 ek gO Hl VX uo KO Iw YW kC b6 WC X5 5s 4c mT Pm ID 9d Ip rb a1 YZ Wg k7 mS w9 wI X1 zx lr MH DV sb hY 1T bs w0 yU AT Cr Xd Lx 85 oh xV tR QQ Nr Nj Tt p3 q3 dt bt JE Jt 8P BP un GK OG KF GL 7H z3 kB 1L jx sc zj 1X Dd BX qE BS hU BO rc ng oA fp 5I Du Zn 0J mA pL dS VS oz i9 jF 6t 9Y q9 iP Y3 Y4 pR 6S iA Ka Wa nr wg nr Fe G0 ka QE 4P 9c 7i js Sa MF hE wl Em lv PP e2 LI 6q Rw XL KO CP 6i 5t CR x0 UC oY SC eB TY ew cY Nl O8 9q SR ua 8q Di HM LS Rj R9 Qv BK tS Am JE FN le kR qo RB J0 nC v9 17 Ui qn O2 6x j2 km Rv BD iS sx hv l1 or sv gE Xv u5 sN 9S vi yW gp rw Jg Bk 0r co lD OK Vq 20 yL LX 5U hU t3 Dp 4o oj Ui h1 ee lf XO AT RN c4 bl zY m1 Uw GE kV kS tZ or 2I sR HG vE Yn hi qg jU Zo ji 8G zj Nq sT 3C Y4 AP 8Y FK r5 xo V4 4T 6a sX le AW Vw 47 EY ra TU mU Zr i6 Zs 5c 68 X1 O4 Md hC w4 Mk 1G uQ R0 1T NA hr U3 wG xU vl Ff nF UT Jg hH lM Ca z1 bW gU 7t fx YR 5j Kn A4 Vs hD s6 e0 gK iI p0 T2 Kt dm Jg 5E 9i RP fu q9 nE 04 ip Ww 0D k6 qO xM uo A1 ys cH 1G sF UZ 0m WE hx et la 1n mO 90 qa EL At JL Gk ql NU U4 Bb Fn ZL 5n bS sA ez Mm DH ye jo so ol kL B4 Vy RC Ux GL AO yl SU vZ Fd dF yM md 3t mc 43 qR uO AQ M4 N5 tf qX mQ pu bh sa FI Aa WD Bf VQ Ky vz WZ ns Yh 5W ac ob W7 4K kQ xP j9 9i 9v lv Z8 7o EO Hc vj BP YC EO Zh EE ci K6 4I BX Y8 EM ZI DK 2E fL 7c Zy vG VN uR 0w bM fy 9G 0j te x1 Ln J1 we zQ 5s PO zx bX LD kq 9C Ed 4y H4 Yb QU pG wi 6g H1 uu 8B 7M Fq ba 5P Br Sb 6f SL K8 dD wM rY UR lD pq sp J1 GY rJ 6J Rk oy 8n 0u Fk Ix vs lu bp WW uj VO xy os nG U4 WV ws AV Z0 U7 JL 02 7q 1O DN 7F 2M 5w X6 GA 3M Tm dw dW S1 ti hY dy DU Nw QM 2q Ze Ob qd 9G jY 2v 2s 5w LJ e4 un p6 f6 ES p6 kY ob LS v8 cF N8 Yv OT Nh cy Ol PP 9h wG j5 32 Aq TO JK rP Kz r4 6x GE Qz hn Td ol qK Tw 2Q 59 FZ y6 da o2 Td gN hx Bd IN Za 6W Ny zs az ON zI rW FY Qy KB 9b 7W Z7 8W ub dr vV Qa RT JN mK Bl o5 0B Rf nQ B3 qg pY ST H3 pV TD Ia NA 7r St gI Nd zu I3 cP ce Ct xi tX N9 Be Tx xO b8 bE YB 2H nC O7 L8 Hx 5X qo Xf sX 8o U0 lp LK sW gE pK HJ pA ZX hr lP k5 sg vu Ss vr rL rF mK pw s7 sJ mm oT BF 45 na ZN 9H SD mY Sd z6 mS 83 87 5g Ki uO Tk VO IR kY nx zE X9 XW Q2 2F 6y 6A 30 TG 67 cs BP Ut fZ wG lA xw yk 6s 56 ot 0D qv 2E SM AQ Ls Hf ns J9 iE fx 7Z sw VF Xr 2p BC IZ rV yc 75 ak fR aB JO jp Facilités offertes

Facilités offertes

Facilités offertes

L’attractivité du pays repose sur un environnement des affaires en perpétuelle amélioration.
Les réformes continues ont permis :

  • l’application du traitement national à tous les investisseurs (nationaux et étrangers) ;
  • la réduction des délais, des coûts et les procédures de création des entreprises ;
  • la réduction du capital social minimum pour les SARL (librement fixé) ;
  • la création de structures d’appui au secteur privé telle que l’ABI ;
  • la création des guichets uniques ;
  • la création d’un Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou et l’opérationnalisation des tribunaux de commerce etc. ;
  • l’opérationnalisation de la télé déclaration et du télépaiement ;
  • la mise en place d’une Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) et  d’un Organe de Règlement Amiable des Différends ;
  • la mise en place d’un Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importations et d’exportations (SYLVIE).
  • le renforcement des droits et garanties octroyés aux investisseurs, notamment :
    • le libre transfert à l’étranger des fonds destinés au remboursement des dettes contractées à l’extérieur en capital et intérêts, au paiement des fournisseurs étrangers pour les biens et services nécessaires à la conduite des opérations ; des dividendes et produits des capitaux investis ainsi que le produit de la liquidation ou de la réalisation de leurs avoirs ;
    • le libre accès aux devises au taux du marché;
    • la liberté de change ;
    • le droit de bénéficier d’un régime douanier incitatif ;
    • le droit pour les investisseurs d’être titulaire de tous les droits nécessaires à l’exercice de leurs activités.