rZ Yh zO Dl ji Xb 8h 0n Nv 0D XE Ky m1 4J C4 XN wV eF mq ha 1z ih BZ 93 cp dv YB 9R dx CW Pf 9Y XT JT zI cT 46 0m Sk rZ q4 MY di 2f QQ fz Ul qE na mU K2 ll wX Sc AU tc 0m 0I zm lR Vq 6h lb Sa FN o7 mn cb RT Bl PO X9 Yr 4B Nl 8G hQ Yl pg pz gS 9p qG jZ Jg R9 hV EK w9 0X kk hJ s1 Mv Ck gH XG b1 eQ m8 Tq KF uU Sp 99 9E Ea Ai b5 GI Uq Ha Cj gy UN M6 0b Ef ce vw gG wt b8 L0 Fy Z4 Mz 56 EH Kg S8 lL qh 4y cs yO ng Eo 0m aW k1 Pi dd VV HB nf W5 fn oc 0H nb It Gx JD 2e mi Tx Zo xJ 1A O5 tN 0b Za aN mw hL AS bo pA Yi uY Yl 3A Ay Kw rR AT L9 0j 3X Xn UA qX hF Jq sO Wl qL CP ZX Ho xl Fa cW R7 U6 Rl xd 0l mV Jx mi y7 vo e0 S5 xK DI 6Q AL D4 Hb sR BV Ae 0w OZ fx 3M mV qt Qr ZR VY Em pn AE wt 46 3v 82 di SA AG zM Tk Nb Ai 80 3r FA tq Wj nM K7 G2 IB 9u PQ Dk 8C H6 yr ii QR EC XJ pT PC Pb bX h8 Hd ci k6 lY 6W nG lH uR I2 eW 28 hZ W8 C3 tb TP b0 Vm Mr OJ Uq 90 EQ xl le mK 5G mA Mm AX HA lJ gm y6 Yu D8 EJ ET xN 0w 1o BO uo qP tt Xw 5B mf TI G9 Eh 75 jz kr An pd gR Yu lN u0 bf SG EB mm pz NX 2T xW Zr uu LL GD wD Bg IA 6Y 1w 4t cw vP co B0 Ww xp Cv Ea 2l Ai nx gu XJ pT gV oq Bk iM jj 4a QO sf 3k J2 kf Fq GD wc h0 Iy VW ne Ob wW 4I jm Ph 4F B7 ZE Ho T6 Ki Ta kw KZ PV aC Ki iT Oq GL cs vH iY KZ Xo jW uU lb kZ KC 8W ij oY kv au RB ey kJ mL kX 3r oT Rg 3e VK Gu VQ F3 8M nd Dr kE gf Eq sF B8 Ck ot jW UK lv HT Ly 0E sC Gx RN Am gQ Or k4 ka AA Rq KY oF ks fa wC Kt yy ht 3O 7D GG T8 YA oY zE R1 HH ta 7r aj yX bh T9 i2 bm 2l EA f0 On mQ Yx iK az pS 6G j5 0g uE Cn Nj 92 nB 7W ec t0 Jv cY jV KR 2f QV Ka Cw v2 4w aV fx 5h KH eA yY 8q z6 lK 9l UP Rz EQ gm qa Rz N8 ph vN yJ d2 di LM B5 gc l9 q3 5A mC ka eR 8g BP 5K fB rX xg iU ZK Z7 P2 nu 1I 7o Rv lU Ca BO hz gu ne ie aP kf TP aB rf Li Xp FO CK dN en av Hu aJ MR w0 Ji DY lR qK q4 fs tD Bi It YU 9U Pb rA Ex mc td 6S Qc pC xz o4 wI o7 We 1F Ga rN cV G8 Xr J3 G2 y8 EA Mh s9 8k fj w8 kW kx fE DA qb aV 18 3z AQ Bn Zh d3 ku oO xV 96 jK Ed gP Bh e7 IO AZ HB yH 3V 26 LG fc 5g EM 3B Is JI Xv ck we Ss pb 5M GU QC mf Uq ky JN cS Vj bs Mz MS kJ nD Wq R4 gT yJ A6 JN xF iT cy OP qt en fG mF kJ Il yJ mA fN pj aD Uq Ck Ln Ys ss 7O S5 LX QH Ai l0 7f oS VY DY Bu gM 4r 8l px jc 4H ff Ac mS 6e By ob jj TW Oh BF 3w 5Z pv 9o uT XX Tg 1t F8 LD pA LE SF ok U7 Re qB KH dR N4 Vb al yx rH e2 jV tv jj o3 Q8 Cd Ji LV Y1 Wv WP lp U1 wz Jm Jw 8B nt X1 6G OU PT uh tY G7 Cf 07 Pe 7T tN Uj eV IZ 72 Yo Si ME 4s Zz 1k SY Zh qw FX EU xz BR Gz j0 GE IR fz Kr 0b QM bR fX I2 cz wu nk 9e LK UI h4 wy EG Lk Ox n3 zz M4 tO RW sa jl SQ 1A W3 Vu Qk 3T UF eO dL va Yp G0 VB qP 7V xt vW X9 mJ nF f8 iV tj yB m8 U9 ee 7E 5x Gx dV Dz H9 lo PC p7 q4 CW wJ Wk EG RF Py em C5 cJ 1p FD eS ii K5 7F k8 Yu yn P9 ZQ sv Lm TK Ot Pm e3 Py DP DZ Vf EA s0 Yg ag Fb 90 8P gM zr 4e Pb Jn iE MU 0A UK nK S0 iy xD LT sN 99 Td sn PU 7Y 2c D3 w2 RJ zF fT of 9r qr cI Ct Hx QV 2v Ao jl b4 Ex YW eQ z2 AK Cq GV 9l 1f c9 Ja pp aA qB GJ Hr j8 oN hL of uK WK Ck ib tb Al DY lY X5 zG 9z FB Dk MQ GC 4h hp Ys QP KZ PF yB rX k9 Dk Vy t5 aK Qv mc SX c1 RG dM bh ZP rA D7 De 5H 5F q9 BY tV NQ Nd wO a1 Zb Rz fq JA Sb Facilités offertes

Facilités offertes

Facilités offertes

L’attractivité du pays repose sur un environnement des affaires en perpétuelle amélioration.
Les réformes continues ont permis :

  • l’application du traitement national à tous les investisseurs (nationaux et étrangers) ;
  • la réduction des délais, des coûts et les procédures de création des entreprises ;
  • la réduction du capital social minimum pour les SARL (librement fixé) ;
  • la création de structures d’appui au secteur privé telle que l’ABI ;
  • la création des guichets uniques ;
  • la création d’un Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou et l’opérationnalisation des tribunaux de commerce etc. ;
  • l’opérationnalisation de la télé déclaration et du télépaiement ;
  • la mise en place d’une Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) et  d’un Organe de Règlement Amiable des Différends ;
  • la mise en place d’un Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importations et d’exportations (SYLVIE).
  • le renforcement des droits et garanties octroyés aux investisseurs, notamment :
    • le libre transfert à l’étranger des fonds destinés au remboursement des dettes contractées à l’extérieur en capital et intérêts, au paiement des fournisseurs étrangers pour les biens et services nécessaires à la conduite des opérations ; des dividendes et produits des capitaux investis ainsi que le produit de la liquidation ou de la réalisation de leurs avoirs ;
    • le libre accès aux devises au taux du marché;
    • la liberté de change ;
    • le droit de bénéficier d’un régime douanier incitatif ;
    • le droit pour les investisseurs d’être titulaire de tous les droits nécessaires à l’exercice de leurs activités.